mardi 22 avril 2014

La Californie argenté

Fujica STX-1N - Fujinon 50mm f1,6 & Fujinon 28mm f3,5

Version argentique de mon voyage en Californie de février 2014. J'ai visiblement des fuites de lumière dans ma cuve paterson... beaucoup de mes négatifs on été endommagés, d'où les voiles sur certaines photos.

P14_10

That's my boy, San Diego, California, 2014


P14_12
P14_11
P14_14
P14_15
P14_16

San Diego, California, 2014

P14_18
P14_19
P14_20
P14_23

Joshua Tree State Park, California, 2014

P14_24
P14_25-27

Death Valley State Park, California, 2014

P14_28

Red Rocks State Park, California, 2014

P14_29
P15_5
P15_6
P15_7

Los Angeles, California, 2014

P14_32
P14_37P14_36P14_35
P14_33
P15_0
P15_4

Venice Beach, Los Angeles, California, 2014

P15_8
P15_13
P15_15

Malibu, California, 2014

P15_17

Santa Barbara, California, 2014

P15_19
P15_20
P15_23

Big Sur, California, 2014

P15_26
P15_28
P15_29
P15_30
P15_32
P15_35
P15_36

San Francisco, California, 2014


lundi 21 avril 2014

Échine

Nuages-noirs

"D'une main je caressais la moquette. Je m'étais appuyé le dos au mur et j'avais étendu mes jambes devant moi. Jouissant d'une agréable position, je pouvais apercevoir deux trois culottes de filles et j'étais perdu dans leur contemplation sans pour autant penser à mal. En fait je m'instruisais, je remarquais que la mode revenait au blanc et qu'il y avait une percée du côté de la dentelle et des trucs satinés. Un léger pincement me brisait le cœur lorsque l'une d'entre elle croisait les jambes, mais qu'elle repris le mouvement dans le sens inverse et tous les morceaux se recollaient comme par enchantement."

"Et j'avais beau souffrir de me traîner à leur pieds, je n'avais plus le courage d’affronter tous les emmerdements de la vie quotidienne, du moins tant qu'il y avait une chance de l'éviter. Tout ce que je désirais, c'était continuer à régler mes factures et j'étais prêt à subir quelques humiliation pour y parvenir sans trop de dégâts, j'étais prêt à choisir la Voie de la Facilité, car si je considérais que gagner sa vie était un mal nécessaire, je ne voulais lui consacrer qu'un minimum d'énergie. [...]
Malheureusement, et quels qu'eussent été les véritables motifs de mon léchage de cul, la partie n'étais pas encore joué. Jusqu'à présent, mes efforts n'avaient rien donné, mais je continuais d'espérer, comme s'il suffisait de de demander pour qu'on vous accorde le minimum. J'avais l'impression d'avoir fixé un prix en dessous duquel ma raison ne pouvais pas aller. Sinon je vendais mon âme au diable."

_MG_4651.CR2

"Je ressentis pour la première fois, et sans que je m'y attendisse, un violent dégoût pour cette espèce de seconde vie qu'elle menait. Je n'aurais pas su dire ce qui me prenait tout à coup, car j'avais vu défiler tous ces types un par un sans réellement y accorder d'importance. Si cela m'avait agacé quelquefois, c’était simplement parce que ce n'étais pas moi qui étais à leur place, mais ça n'allait pas plus loin et je n'y pensais jamais plus de cinq minutes.
Ébranlé, je tentai vainement de me ressaisir. Je fermai les yeux et le rouvris rapidement, tandis qu'elle se levait et tranquillement s'éloignait vers la cuisine."

"Plus on conçoit l'étendue et l'absoluité de sa solitude, et mieux on se porte."

_MG_4469.CR2

"Je l'ai regardée, elle était assise en tailleur au milieu de la couchette, le coude planté sur un genou et le menton dans la main. Elle me dévisageait sans animosité particulière mais froidement et de façon méticuleuse.
— Non je me suis juste simplifié la vie. Des preuves, ce n'est plus vraiment ce dont j'ai besoin.
— N’empêche que tu as attendu que je tende la main vers toi... J'espère que tu as apprécié, j'espère que tu t'en souviendras au moins, je me suis copieusement inondé, ce sont les mot exacts... c'est bien ce que tu voulais, n'est-ce pas, oh n'aie pas le moindre doute, je t'assure que tu n'as pas rêvé... alors à qui veux-tu faire croire que tu es reparti les mains vides...?! Tu m'as pris quelque chose, et tu le sais très bien... Je veux savoir ce que j'ai eu en échange, dis-moi un peu ce que tu m'as donné...?!
— Ce n'était pas un échange, il y a des fois ou on ne ramasse rien, ce n'est pas toujours du donnant, donnant dans la vie. Que se passe-t-il...?! C'est une question d'amour propre...? Sais-tu combien de fois j'ai ravalé ma fierté avec toi...?!
— Nous avions décidé quelque chose...!
— Non, je n'ai jamais décidé quoi que ce fût. J'ai marché dans ce truc de l'amitié parce que je n'avais pas d'autre alternative. Mais quand on ne peut pas obtenir ce que l'on veut, c'est commettre une erreur tragique d'accepter ce qui lui ressemble.
— J'avais besoin d'un ami, pas d'un type de plus pour me baiser...!
— Dans ces conditions, continue à me garder au chaud, je peux encore t'être utile."

Philippe Djan

mardi 15 avril 2014

Müllerthal Route 2

Canon EOS 5D MarkII, Cosinon 50mm - f1,7 & Pentacon 29mm - f2,8

La région de Müllerthal est appelée la "petite Suisse" Luxembourgeoise (et visiblement pas pour ses banques pour une fois). Je ne connais pas trop la suisse, mais ce coin du Luxembourg est magnifique. J'ai suivi cette carte, en deux jours.

_MG_4702.CR2
_MG_4704.CR2
_MG_4716.CR2 _MG_4735.CR2
_MG_4739.CR2
_MG_4755.CR2
_MG_4761.CR2
_MG_4765.CR2
_MG_4770.CR2
_MG_4772.CR2
_MG_4785.CR2
_MG_4791.CR2
_MG_4799.CR2 _MG_4832.CR2
_MG_4803.CR2
_MG_4821.CR2
_MG_4825.CR2
_MG_4826.CR2
_MG_4852.CR2
_MG_4856.CR2
_MG_4861.CR2
_MG_4890.CR2
_MG_4897.CR2 _MG_4903.CR2
_MG_4919.CR2
_MG_4965.CR2 _MG_4966.CR2
_MG_4981.CR2
_MG_4987.CR2
_MG_4995.CR2 _MG_5001.CR2
_MG_5004.CR2
_MG_5006.CR2


Luxembourg, 12 & 13/04/2014